Lecture philosophique pas tout à fait flexitarienne, quoique…

Crédit photo : éditions J'ai lu

Parce qu’il est parfois agréable de prendre un peu de recul en matière d’alimentation, je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous le plaisir que j’ai eu à lire le conte philosophique intitulé « la recette du bonheur » et écrit par Jean-Michel Riou.

L’histoire est à la fois simple et rocambolesque.

Il était une fois le Roi Gros le Premier. Dans son royaume tout le monde était gros. La vie s’écoulait sans heurt au rythme des repas copieux aux mets nombreux. Gros le Premier et ses sujets vivaient en parfaite harmonie, le bonheur était le lot de tous. Un jour, le Maire du Palais rapporte au Roi qu’il existe dans son fief un individu qui ne souhaite pas vivre pour manger et refuse d’être gros. De mémoire de roi, on n’avait jamais connu ça ! Décidé à lui faire entendre raison, le monarque se rend chez le frondeur qui, intraitable, provoque le Roi dans une joute. Le vainqueur régnera sur le royaume.

Vous l’aurez compris, « la recette du bonheur » n’est pas un ouvrage sur l’alimentation mais elle l’utilise comme prétexte pour une ode à la tolérance et une réflexion sur les régimes (sans jeu de mots) politiques.

Une lecture rapide et rafraichissante pendant laquelle vous vous surprendrez à avoir le sourire aux lèvres voire à franchement rire de certains bons mots.

Lecture philosophique pas tout à fait flexitarienne, quoique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *