Et si nous étions tous, un peu apiculteur ?

Crédits photos : un toit pour les Abeilles

Nous entendons tous dire que nous devons protéger les abeilles qui souffrent terriblement des pesticides. En effet, Plus de 70 % des cultures – dont presque tous les fruits et les légumes- dépendent d’une pollinisation animale dont les abeilles sont les principales artisans. Ceci a conduit Albert Einstein à dire que l’homme n’aurait plus que 4 ans à vivre après la disparition des abeilles de la Planète.

En Chine, certains agriculteurs sont dès à présents contraints à polliniser à la main les arbres fruitiers.

Paradoxalement, les villes constituent un refuge pour les abeilles. En effet, elles y sont moins exposées aux pesticides et elles ne craignent pas la pollution atmosphérique. C’est ainsi que l’on voit se multiplier, en ville, les ruches sur les toits des établissements publics ou des entreprises au grand bonheur des salariés qui bénéficient même parfois de cours d’apiculture par des professionnels passionnés.

A l’échelle individuelle, les plus téméraires peuvent décider d’installer une ruche dans leur jardin et la faire exploiter par des association d’apiculteur. Les autres pourront parrainer une ruche, en suivre l’exploitation chaque mois grâce aux messages de l’apiculteur, et recevoir les pots de miel de leur ruche, une fois par an, avec une étiquette personnalisée. C’est l’option que j’ai retenue pour ma part avec le site un toit pour les abeilles, dont je suis ravie.

Comme toujours, je précise que je ne suis pas sponsorisée pour cet article, et que j’ai choisi cette option après avoir consulté de nombreux sites. Je suis sure que vous trouverez votre bonheur dans la vaste offre présente sur le web. Vous pouvez aussi vous rapprocher d’un apiculteur de votre région et lui proposer de le « parrainer » avec une commande annuelle conséquente.

Et si nous étions tous, un peu apiculteur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.