5 Réactions

  1. Le « flexitarisme » n’est pas une avancée, ni la naissance « d’un nouveau style de végétarisme ». C’est plutôt un recul pour la santé des humains, la souffrance des animaux et le gaspillage des ressources planétaires en eau potable et en céréales. Au lieu d’être flexibles, ne soyons pas hypocrites.

  2. Je ne suis pas d’accord avec vous, au lieu d’opposer les végétariens et les non végétariens il faut laisser une porte ouverte à ces derniers afin qu’ils puissent expérimenter le végétarisme, l’apprécier et souhaiter le devenir définitivement.Qui de nos jours peut se vanter d’être un consommateur parfait, dépourvu de tout égoïsme, dont le seul soucis est l’avenir de notre planète??? Vous??? Alors accueillons les bras ouverts les omnivores, les flexivores et partageons nos recettes végétariennes qui sont saines et délicieuses.

  3. Au lieu d’assener ses vérités personnelles avec un fascisme que n’aurait pas renié certaines brunes chemises, il serait de bon ton que les végétariens argumentent pour de vrai..l’hypocrisie parlons en…facile de voir la paille chez le voisin hein…
    Postulat de départ du végétarien : le non végétarien est un traitre a la solde du capitalisme destructeur, pour celui ci une alternative non industrielle qui respecte(rai) autant la bête que la nature n’existe que dans les bouquins de science fiction (en fait il omet totalement la possibilité d’une alternative non végétarienne..on met des oeilleres et c’est partie..) et tape systématiquement de manière agressive sur le consommateur qui ne s’inscrit pas dans ces pratiques a lui…bel exemple de tolérance et d’humanisme que nous donnent ces donneurs de leçons… si on reprend ce genre d’argumentaire imbécile on pourrait alors dire que c’est du meurtre que de manger des fruits et des légumes, en effet les plantes ne souffre t elles pas d’être déracinées/coupées/taillées/mijotées etc…et en plus il faut de l’eau pour faire pousser des plantes, on va gaspiller nos ressources si on pratique ce genre d’alimentation patatipatata arrêtons de manger tout court !!! ce serait idiot cela est évident, tout comme l’est l’argumentaire vegan courant, c’est un argumentaire qui fait dans le pathos et joue sur l’affect en culpabilisant le non pratiquant…marrant ça me rappelle un peu l’inquisition…
    non sérieusement on arrête quand de biaiser les débats de quel bords que l’on soit ? a quel moment on va essayer de trouver des alternatives chacun a sa manière sans juger l’autre outre mesure, dans la cohésion et non la division ? Y en a marre quand on est consommateur de viande raisonné (et qu’on aime ça) et qu’on est parfois (souvent?) plus en phase avec la nature que certains vegans hardcore, de se faire stigmatiser constamment comme un méchant traitre et de se faire pourrir plus que les responsables de l’industrie n’aurait droit de la part de ces “sauveurs” de l’humanité alimentaire…tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes..

  4. Un amas de connerie pareil:
    – Reductio ad Hitlerum
    – Généralisations invalides
    – Cri de la carotte
    – Appel au ridicule
    – Déshonneur par association
    – Sophisme du “juste milieu”
    Je crois que l’on ne peut pas faire pire…
    Un végétarien ne mange pas de chaire animale et par conséquent ne contribue pas aux meurtre d’êtres sensibles. Vous pouvez dire tout ce que vous voulez mais c’est comme ça.
    Si vous ne le supportez pas, vous savez ce qu’il vous reste à faire.
    Quant aux arguments écologiques et de santé, c’est du bonus. On est pas végétarien pour ça.

  5. Merci Panurge pour ce commentaire qui appelle à la tolérance envers les différents modes de consommations alimentaires et notamment le Flexitarisme parfois critiqué par des végétariens ou des végétaliens qui ne trouvent pas la démarche assez pure.
    Nous avons eu l’occasion de souffrir, sur ce site, d’attaques virulentes contre notre modèle flexitarien. Nous avons constaté à ces occasions que de réels soutiens se manifestent alors pour souligner que le flexitarisme va dans la bonne direction pour notre santé et notre planète… Continuons donc notre chemin personnel fondé sur nos convictions et aspirations personnelles, en étant d’ailleurs de plus en plus nombreux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.