Le Camembert de Normandie change de main…

Crédit photos : les Echos

Je souhaitais partager avec vous cet intéressant article du journal Les Echos, paru le 3 août 2016. Il aborde un sujet trop rarement évoqué quand on traite d’alimentation, à savoir les mouvements capitalistiques sous-jacents à notre consommation alimentaire et l’affrontement entre les artisans et les industriels. Ici, l’article évoque le rachat de Réaux par La coopérative Maîtres Laitiers du Cotentin Camembert de Normandie et les pressions qu’exercent certains acteurs pour alléger les contraintes de production. En arrière-plan de ce sujet, c’est aussi le maintien des fromages au lait cru qui se trame. Sujet sur lequel Flexitarisme.com avait déjà eu l’occasion de s’exprimer dans un précédent article que vous pouvez consulter ici.  Dans cette précédente publication, nous faisions l’éloge d’un film documentaire de grande qualité que nous vous conseillons absolument “Ces fromages qu’on assassine”.

Le Camembert de Normandie change de main…

4 Réactions

  1. Pendant que les français, toujours avec une bataille de retard, abandonnent de plus en plus les fromages au lait cru, les chinois et les américains notamment, viennent en France pour apprendre à les faire et… à les commercialiser!!

    1. Merci Michel pour ce commentaire. Ce que vous indiquez sur ce que font les Américains et les Chinois est très intéressant. Si vous disposez de documentation ou de sources d’informations que vous souhaiteriez partager sur le site, je suis tout à fait preneuse et prête à les relayer. N’hésitez pas !
      Merci d’avance,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.